Acteur de référence dans la construction d’ouvrage d’art, SOGEA MAROC a apporté son expertise dans l’aménagement de la vallée du fleuve Bouregreg, à Rabat. L’entreprise a été sollicitée pour la construction du Viaduc d’accès au Pont Hassan II. En alliant innovations techniques, mesures de sécurité spécifiques et qualités de service, elle a édifié cet ouvrage « clé en main ».

 

 

AVIS D’EXPERT

Directeur d’exploitation génie civil et ouvrages d’art ,

BERRADA Nourdine, directeur d’exploitation génie civil et ouvrages d’art 30 ans SOGEA MAROC

Techniques innovantes

SOGEA MAROC s’est vu confier la réalisation de la partie du pont allant du fleuve jusqu’à la ville de Salé, y compris les rampes d’accès. L’entreprise a mis donc en œuvre des techniques innovantes pour livrer un ouvrage de référence « clé en main», tout en mettant en place des mesures spécifiques de sécurité et de qualité, piliers prioritaires dans l’approche SOGEA MAROC.

Compte tenu des cadences de travail très élevées, il a fallu des équipes dédiées, organisées selon le phasage, car contrairement au mode de construction classique de la plupart des ponts du Maroc, ce pont se distingue par l’utilisation de la préfabrication non seulement au niveau des poutres mais également au niveau des poteaux qui supportent le viaduc. Ce mode de construction particulier a nécessité une maîtrise rigoureuse du calage des différents éléments ainsi qu’un contrôle minutieux lors de l’étape de stabilisation provisoire afin d’assurer parfaitement le clavetage, malgré un ferraillage très dense.

De plus, pour s’adapter à la forme originale imaginée par l’architecte, les appareils d’appuis du pont ont été placés en pied de poteau et non entre le tablier et l’appui comme on le fait habituellement. Cette technique innovante a constitué une première au Maroc et a donc nécessité une étude particulière pour sa mise au point. Les poutres à leurs tours sont d’une finesse remarquable, elles s’approprient la forme de palmes en reliant parfaitement les travées.

Béton spécifique

Par ailleurs, il a également fallu mettre au point un béton spécifique dit “BHP” ou Béton Haute Performance, qui devait à la fois disposer de qualités mécaniques exceptionnelles, à savoir une résistance très élevée, et revêtir un aspect élégant, notamment par sa couleur blanche. SOGEA MAROC a dû faire plusieurs tests et de nombreux essais avant de trouver le dosage idéal qui permettra au béton de rester à l’état brut, sans aucun revêtement supplémentaire.

Un ouvrage très élancé qui a fait appel à des techniques novatrices en faisant de ce dernier, le premier ouvrage d’art en béton hautes performances de teinte claire au Maroc qui s’insère en parfaite harmonie avec le paysage environnant. Il devenait alors définitivement la référence marquante de la vallée.